_AGC Offical picture Sergei Loznitsa.jpeg

Filmographie

Longs métrages
2018
Donbass 2017 Une Femme Douce (A Gentle Creature)
2012 In the fog (Dans la brume)
2010 My Joy (Mon bonheur)

Documentaires
2018 Process 2018 Den’ Pobedy 2016 Austerlitz 2015 The Event 2014 The Old Jewish Cemetery
2014 Maïdan
2014 Reflections/Bridges of Sarajevo (Les ponts de Sarajevo)
2013 Letter
2012 O Milagre de Santo António

2008 Northern Light
2008 Revue
2006 Artel
2005 Blockade
2004 Factory
2003 Landscape
2002 Portrait
2001 Settlement
2000 The Train Stop
1998 Life, Autumn
1996 Today We Are Going To Build A House

SERGEI LOZNITSA

Sergei Loznitsa est né le 5 septembre 1964 à Baranovitchi, en Biélorussie (ex-URSS). Il a grandi à Kiev, en Ukraine, où il a suivi des études à l’institut Polytechnique et obtenu un diplôme d’ingénieur et de mathématicien. Il a travaillé pendant plusieurs années à l’institut de Cybernétique en tant que scientifique impliqué dans le développement et l’expertise d’un système d’intelligence artificielle. Parallèlement à son activité principale, il est également traducteur de japonais en russe. En 1991, Sergei Loznitsa entre à l’Institut National de la Cinématographie de Moscou dont il sort diplômé en 1997. Il commence ensuite à produire ses propres films au célèbre Studio de Documentaires de Saint-Pétersbourg. En 2001, il s’installe avec sa famille en Allemagne. Depuis 1996 il a réalisé 16 films documentaires qui ont obtenu de nombreux prix dans les festivals internationaux tels que Karlovy Vary, Leipzig, Oberhauzen, Cracovie, Paris, Madrid, Toronto, Jérusalem, Saint-Pétersbourg. Son film de montage Blockade (2005) est basé sur les archives du siège de Leningrad. My Joy, son premier long métrage de fiction a été présenté en 2010 au Festival de Cannes en compétition ; suivi de Dans la brume (In the Fog) 2012, lui aussi présenté en avant-première à Cannes en compétition officielle et couronné par le prix FIPRESCI de la critique internationale. En 2013 il fonde sa société de production et de distribution ATOMS & VOID pour se donner les moyens de l’indépendance. Il navigue entre fiction et documentaire et explore sans cesse de nouvelles voies – son film Maidan, long-métrage documentaire dédié à la révolution en Ukraine, a été présenté en première mondiale au Festival de Cannes 2014, tandis que Une Femme Douce a reçu la Palme d’or au Festival de Cannes 2017. Son dernier long-métrage, Donbass, a reçu le Prix de la mise en scène - Un certain regard au Festival de Cannes 2018.